Matin, midi et soir la prière communautaire rythme la vie du Prieuré et ravive chez les frères ce désir de Dieu qui les a conduits à le chercher dans une communauté selon la règle de Saint Benoît. Au fil des années chacun se laisse ouvrir de l’intérieur de soi-même à ce Dieu qui a « tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique ». Les réalités du monde d’aujourd’hui, les joies et les espérances, comme les soucis et les cris de désespoir de l’humanité nourrissent la prière communautaire. Alors les frères se retournent vers ceux que la vie met sur leur route avec un regard et un coeur qui se purifient lentement. Ils apprennent à juger les événements suivant une autre échelle de valeur.