Chemins pour vivre

Proposition n°9

« Les fleurs de soleil » de Simon Wiesenthal « 

La déchirure de notre condition humaine nous forge trop souvent un regard des apparences. La réalité nous oblige à une confrontation entre nos aspirations au bonheur et ce qui l’enraye, au mal en nous, en l’autre, dans notre vie sociale mais aussi dans les conflits de par le monde.

Comment passer de « l’abime du mal au pouvoir de pardonner ? »

Quel regard portons-nous sur cet abime sans le nier ?

“ Rien ne s’efface, ni la violence qu’on a faite ni celle qu’on nous a faite. Mais leurs traces peuvent être ‘couvertes’ ou béantes, à découvert, ou non investies pour l’instant. Ce qui laisse entrevoir autre chose… » (Daniel Sibony)

Et si cette « autre chose » était ce regard de pardon ?

« La question du sens du pardon est ouverte. Cette ouverture n’est autre que celle de l’existence aux questions du mal, de la culpabilité, de la responsabilité, de la reconnaissance dans le rapport à soi et aux autres. » (Yves Charles Zarka)

  • Nous partirons du livre « Les Fleurs de soleil » deSimon WIESENTHAL, de la question du « mal absolu » et de l’impardonnable dans le monde.
  • Nous regarderons la question du « mal voulu » du côté de celui qui le provoque, de sa confrontation à la justice en tant que réparation des préjudices et le chemin de réconciliation avec lui-même.
  • Nous aborderons la question « du mal subi » et du processus mis en place pour, comme nous y invite Lytta Basset « S’ouvrir au désir de tourner la page ?» ; résilience, réconciliation, pardon sont toujours à revisiter dans une histoire personnelle …
  • Nous trouverons dans l’histoire de Joseph et ses frères (Genèse ch.37, 39, 42), un éclairage biblique sur ces liens entre le mal vécu, subi et le pardon vers une fraternité rendue possible.

Notre réflexion de groupe s’appuiera sur ces écrits, notre expérience de vie et ces textes bibliques, Un dossier sera notre base commune pour nous questionner et élaborer ensemble notre cheminement sur ce sujet.

Samedi 10 Octobre 2020 de 9h30-17h Avec Marie-Claire MARTIN